Notice: Undefined index: title in /home/etretatami/www/wp-content/plugins/advisor-quiz/advisor-quiz.php on line 1013

Notice: Undefined index: attachment_id in /home/etretatami/www/wp-content/plugins/advisor-quiz/advisor-quiz.php on line 1042

La presse nationale s’est récemment intéressée à la disparition massive de nos précieux galets à Etretat. Ils ont bien raison… Laisse-moi toutefois t’expliquer pourquoi il faut absolument laisser les galets sur la plage.

D’où viennent les galets ?

Je ne vais pas me répéter, un article a été spécialement créé pour t’expliquer la fabrication du galet 🙂 Rendez-vous sur l’article « Galets d’Etretat : Mais d’où viennent-ils ?« 

Pourquoi s’inquiète t-on autant pour les galets ?

TF1, BFMTV, France Bleu, Le Point, France Info, Orange Info… Tous ces médias ont relayé ces inquiétudes légitimes autour de la disparition des galets sur la plage d’Etretat.

  • Le vol de galets a même été estimé à 400 kilos par jour – ne me demande pas comment le chiffre a été estimé.
  • La mer a submergé la ville le 8 février 2016 principalement à cause du manque de galets.
  • Le volume de galets diminue car d’après le géographe Stéphane Costa sur Ouest France, « ils sont de plus en plus petits à force d’être roulé ».
  • Stéphane Costa ajoute que 30 à 50 % du stock a été extrait pour l’industrie au XXème siècle. Il faut savoir que ramasseur de galets était auparavant un métier pour alimenter les chantiers de construction d’édifices.

La disparition des galets tient-elle seulement au fait que des visiteurs souhaitent garder un petit souvenir d’Etretat ?

Non. En plus du glanage de galets, ces derniers migrent en masse vers le nord lorsque des vents de sud-ouest sont un peu trop insistant.

Pourquoi les galets sont-ils si importants pour Etretat ?

Ils sont si importants ces 2 raisons principales :

  • Les galets demeurent une protection indispensable du littoral contre la houle, contre les tempêtes. Leur simple présence sur la plage ralentit considérablement l’élan des vagues venant frapper le perrey (dixit la digue d’Etretat) et menaçant de submerger la ville. Plusieurs mètres de galets manquaient lorsqu’Etretat s’est fait submerger en février 1990 ou plus récemment en 2016…
  • Ils sont une protection naturelle contre l’érosion maritime.

Quelles mesures sont prises aujourd’hui pour dissuader les visiteurs de prendre un galet ?

  • L’association Touche pas à mes galets est un collectif créé début 2016 pour la sauvegarde des galets et tenu par Etienne et Paulette Hamel.
  • De multiples affichettes posées le long de la digue à Etretat en plusieurs langues pour indiquer aux visiteurs que le glanage de galets est interdit.
  • Le relais médiatique, la sensibilisation des plus jeunes, la responsabilité de chacun.
  • Une amende de 90 euros pour ceux qui ramassent des galets. Ce geste est interdit depuis près de 40 ans.

Qu’a t-on le droit de faire avec un galet sur la plage d’Etretat ?

Des concours de lancers, des ricochets… Voilà déjà quelque chose de plutôt rigolo à faire lorsque personne ne se baigne évidemment.

Quels souvenirs rapporter à la maison plutôt que des galets ?

Je sais que tu es tenté de ramasser ce joli galet mais pour toutes les raisons précédentes, j’ose espérer que tu as compris… Tu veux un souvenir de ton passage à Etretat ?

  • Rien ne vaut une jolie photo devant les falaises en famille, en amoureux ou un simple selfie. De plus, difficile de louper une photo à Etretat…
  • Des souvenirs pleins la tête 🙂
  • Du cidre (brut ou doux), des spiritueux (la Bénédictine à Fécamp), des teeshirts, des mugs, des polos, des bols avec votre nom, la confiture de lait, la boule à neige traditionnelle, une plume de goéland… Enfin bref, plein d’idées. Tout sauf les galets, tu as compris ?!

Un 3ème point qui ne concerne pas forcément un souvenir mais qui m’a fait sourire. Le message est assez explicite de la part de l’association « Touche pas à mes galets » :

touche pas a mes galets

J’espère que toutes ces informations t’auront été utiles pour laisser ce galet si mignon sur la plage… N’hésite pas d’ailleurs à me partager les souvenirs que tu aurais ramené d’Etretat (sauf un galet bien sûr 🙂 ).

FX

Merci à l’ami Max de Geometric Production pour la photo d’illustration de cet article 🙂