Pourquoi lire cet article ?

  • Tu adores Etretat ? Tu vas être déçu.
  • Tu comptais aller à Etretat ? Aïe…
  • Tu n’aimais déjà pas Etretat pour le tourisme de masse ? C’est cadeau.

Puisque le titre de cet article a attiré ta curiosité, le sujet du tourisme de masse doit vraiment te chagriner. Plongeons tout de suite au cœur du tourisme de masse à Etretat, à travers ces conséquences dramatiques et des témoignages… « exclusifs ».

Fini la tranquilité !

Le tourisme de masse ne me permet plus de profiter d’un lieu empli de sérénité. Etretat ne m’a jamais semblé aussi saturé, on dirait un hall de gare en pleine heure de pointe. C’est un spot touristique qui fait fuir le moindre visiteur et déçoit l’ensemble de ses admirateurs.

Témoignage :
« Je viens de Paris et Étretat, c’est ma ressource, c’est ma carte postale tous les 15 jours » une touriste via France Info

Adieu les artistes !

Le tourisme de masse ainsi que sa ribambelle de goélands affamés ont finalement eu raison de l’amour qu’éprouvent de nombreuses personnes pour Etretat. Etretat fait même fuir tous les artistes.

Témoignage :
« Les falaises sont un bonheur à peindre, et les couleurs changent de manière permanente, du lever jusqu’au coucher du soleil. C’est une terre d’inspiration pour les peintres, et aussi pour les photographes que nous sommes ! » via les-escapades.fr

Bye bye l’authenticité !

Le tourisme de masse a tué l’authenticité de cette ville. Etretat n’est plus que cette vulgaire machine à touristes, composée exclusivement de glaciers et de restaurants bas de gamme.

Témoignage :
« Les petites ruelles à l’intérieur du village, avec en son centre des halles en bois accueillant des commerces, sont charmantes. » via Le Progrès

Non mais de toute façon, Airbnb…

Le tourisme de masse est la source de nombreux problèmes au sein de la commune. Etretat est désormais la capitale Airbnb à cause de ses nombreuses locations par des particuliers, surfant sur ce raz de marée touristique.

…. Bon là, je suis un peu déçu, personne ne dit le contraire sur le web. Ce sujet est devenu un véritable phénomène d’actualité. Preuve : tape sur Google « Etretat » et rends-toi dans la partie « Actualités » : voici le résultat !

On préférerait évidemment que l’ensemble des propriétés soit occupé par des habitants à l’année, qui emplissent nos écoles et nourrissent les commerces locaux. Ce n’est pas le cas et il semble surtout qu’Etretat ne fasse plus rêver les potentiels acheteurs et résidents à l’année. D’un autre côté, un business florissant nommé « AirBnb » occupe l’esprit des détenteurs de résidence secondaire. Renforçons plutôt l’offre d’Etretat et l’expérience proposée à nos visiteurs pour espérer les convertir en nouveaux habitants par exemple. Essayons de ne pas pointer du doigt ce tourisme de masse et ceux qui en profitent car c’est un raccourci, à mon sens, un peu facile. Etretat mérite mieux que ça. Gardons espoir, j’ai reçu quelques messages de nouveaux propriétaires, très heureux de leur nouvelle vie !

Ah au fait, pour toi qui va visiter Etretat, il y a quelques hôtels sympas comme le Dormy House et le Domaine Saint Clair !

Au secours, prenez le train !

Le tourisme de masse ne me permet plus de garer mon véhicule. Du coup, je passe mon chemin.

Je ne m’en cache pas, il est difficile de trouver une place de parking dans une ville composée d’environ 1300 habitants et qui accueille plus d’1 million de personne chaque année. Alors je galère, comme tout le monde, mais NON je ne passe pas mon chemin. Pour t’aider, une liste des emplacements parkings existe sur mon blog pour préparer ton « chemin de croix » ici. Un conseil d’ami : n’hésite pas à venir à Etretat durant l’année, tu y trouveras un superbe havre de paix et pleins de places de parking ! Si tu insistes pour des vacances en été, sache juste que tourner un peu en rond en voiture n’est rien par rapport au bonheur que va t’apporter le panorama d’Etretat.

On ne parle plus que de ça…

Le tourisme de masse m’empêche même de consacrer un blog sur Etretat pour te parler d’autres choses que le tourisme de masse, Airbnb, les restaurants attrape-touristes, le manque de places de parking…

Preuve :
Tu navigues sur la plateforme qui va te prouver tout le contraire 🙂

Bref, bonne visite, vive nos touristes et vive Etretat !

F-X

Write A Comment