A Etretat, on se plaint souvent de la seule présence des galets sur la plage. A tort et je vais te le prouver !

Qu’est ce que des galets ?

Un pur produit des falaises. Je te fournis d’ailleurs la recette complète du galet sur cet article (Galets : Mais d’où viennent-ils ?).
Tu constateras la présence des galets tout au long de la Côte d’Albâtre (Le Havre – Le Tréport en passant par Etretat et Dieppe notamment).
Figure-toi que ces galets sont victimes d’un réel désamour de la part de ceux qui en plus, leur marchent dessus…

Je vais donc tenter de te convaincre, toi qui leur tourne injustement le dos et qui préfère ce misérable sable.

1) Après une belle après-midi pieds nus sur une plage de sable blanc, tu rentres chez toi et que dois-tu déjà faire ?

Passer l’aspirateur bien sûr !! Mais aussi… secouer tes habits et les serviettes de bain (à faire d’ailleurs avant l’aspirateur…), dire aux enfants de ne pas marcher sur le tapis du salon ou avoir l’interdiction formelle de s’asseoir dans ton canapé… Mais que la liste est longue ! Tu souries mais avec les galets, tous les soucis précédemment cités n’ont pas lieu d’être.

2) Avoue qu’offrir la possibilité à tes amis de te faire manger du sable, c’est quand même vachement dangereux !

Difficile de te faire manger un galet ou alors ton pote a un sérieux problème. Entre nous, avec des galets, tu as moyen d’ajouter quelques kilos au sac de plage de ta meilleure amie…

3) Assez du matériel de plage à transporter (pelle, sot, épuisette, râteau et j’en passe) ?

Plus rien de tout ça. Tes châteaux de sable se transforment en pyramide de galets. C’est tellement plus fun…

4) On se bat avec du sable, mais on ne se bat pas avec des galets. Le sable dans les yeux et dans les oreilles, c’est définitivement terminé.

Normalement, les galets ne servent pas de projectile…?

5) Pas fun de recevoir dans le visage le sable des autres plagistes alors que tu t’évertues à finir cette interview passionnante de Brad Pitt dans le magazine Gala (édition mars 2003 en plus ! bon ça, c’est au pif) ?

Au lieu de bouquiner et souffrir le martyr, tu pourrais t’offrir une jolie partie de lancers de galets. La règle du jeu est d’ailleurs toute simple : A celui qui le lancera au plus loin en mer.
Remarque : si tu penses pouvoir me battre à ce petit jeu, je t’attends ! 🙂
Une partie de ricochets ? La surface de la mer est rarement plane. Ceci rend toutefois le défi beaucoup plus excitant.

6) Argument qui va infliger un KO au sable :

Parce que les galets sont un moyen naturel de protéger le littoral contre les violents assauts de la mer. En fonction de l’orientation des courants et l’humeur de Mère météo, les galets migrent vers le nord ou vers le sud. On apercevra donc parfois une plage appauvrie en galets et l’apparition de sable puis de roches blanches du fait de l’émergence de courants.
Dans ce cas-là, Etretat est dangereusement exposé à la moindre offensive de la mer. La ville se trouvant en dessous du niveau de la mer, l’amas de galets casse la puissance des vagues lors des fortes tempêtes et préservent ainsi le littoral.

Important : il est formellement interdit de ramasser les galets et ce depuis le décret de 1967. De nombreuses personnes dérobent la plage de ses galets. Décorer sa salle de bain, c’est super sympa mais ce genre de pratique appauvrit considérablement la plage de sa matière première. Cela peut te paraître insensé mais lorsque des milliers de personne agissent ainsi chaque année, la quantité de galets déduites est phénoménale. Soyons donc bienveillants et préservons les plages de galets !

Voici donc ma formidable plaidoirie en faveur des galets. Un commentaire ?

J’espère du coup t’avoir convaincu de venir à Etretat plutôt que Saint Tropez ou l’île Maurice.

A très vite !

F-X

1 Comment

Write A Comment